Voyage à travers les 130 ans d’histoire
d’une entreprise artisanale et familiale

Depuis 1889, 4 générations se sont succédés.
Du sabot de bois aux chaussures de luxe,
le savoir-faire s’est transmis de père en fils avec passion.

1889

Artisan Sabotier,
Le commencement

Né en 1859, l’arrière-grand-père Joseph Malinge se forme chez un fabricant de sabots dans le Choletais.

Une région particulièrement connue pour les activités du textile et de la chaussure.

Arrière arrière grand père de Joseph Malinge, l'histoire d'une entreprise spécialisée dans le chaussure en cuir de luxe
Arrière arrière grand père et son épouse, Joseph Malinge, l'histoire d'une entreprise spécialisée dans le chaussure en cuir de luxe

Tombant sous le charme de la fille du patron, il décida de l’épouser.

En 1889, il reprit l’atelier. Ce fut ainsi le début d’une profession de passion.

Pour sa conception de sabots, il sélectionnait précisément les arbres de la forêt afin d’en tirer les meilleurs morceaux de bois. À partir de ces ébauches, il creusait et taillait jusqu’à former un trou parfait pour y glisser nos pieds.

1924

Du sabot,
à la chaussure

Il transmit son secret de fabrication à son fils Joseph, qui au fil du temps, se consacra à la cordonnerie et à la fabrication manuelle de chaussures.

Arrière grand père de Joseph Malinge, l'histoire d'une entreprise spécialisée dans le chaussure en cuir de luxe
Arrière grand père et son épouse, Joseph Malinge, l'histoire d'une entreprise spécialisée dans le chaussure en cuir de luxe

Reconnu dans la région pour la solidité, la finition et le bon chaussant de ses souliers, il proposa ses conceptions sur les marchés et chez les commerçants.

L'entreprise Joseph Malinge en 1924 - photo de famille
L'entreprise Joseph Malinge en 1924 - chaussures et outils
L'entreprise Joseph Malinge en 1924 - photo ddu batîment
L'entreprise Joseph Malinge en 1924 - sabot

1954

Une nouvelle ère,
Le Haut de Gamme

Formé chez un artisan connu pour ses conceptions de bottes sur mesure et à la main, Joseph Malinge devint la troisième génération de fabricant de chaussures.

Il reprit l’entreprise en 1954 et se spécialisa dans la fabrication de chaussures sur-mesure pour homme.

Joseph Malinge en 1954
Joseph Malinge en 1954 avec son épouse

1986

La Tradition,
au cœur de la modernité

L’entreprise « Chaussures Cuir Michigan » vu le jour en 1986, à Chanteloup-des-Bois.

Alors âgés seulement que de 24 ans, Joseph et sa sœur jumelle Chantal reprirent ensemble l’héritage familial et le savoir-faire de qualité dans cet atelier du Choletais.

Joseph Malinge et sa soeur en 1986 reprennent un atelier de chaussures du Choletais
4 générations de chaussures Joseph Malinge

Au vu de cette 4ème génération de Joseph Malinge, les modèles sont aujourd’hui, tout naturellement, commercialisés sous ce nom.

Le savoir-faire
pour des chaussures de qualité

Une chaussure de grande valeur requiert des compétences et des savoir-faire rares.

Nous sélectionnons alors minutieusement nos peaux de cuirs comme notre ancêtre choisissait ses arbres.
Ce respect de la tradition donne aux souliers une solidité et un caractère authentique.

Les machines utilisées pour la conception de vos souliers ont comme traversé les époques. Tellement anciennes qu’on ne les trouve, en plusieurs exemplaires, que dans notre atelier de La Tourlandy. En effet, certaines pièces de rechange sont devenues très rares, voire introuvables.

Chaque machine est spécifique et nécessite un réglage pointu afin d’obtenir le meilleur résultat possible et une excellente qualité. Le soulier de luxe nécessite 300 opérations particulières. Une réelle connaissance de ces mécanismes est donc essentielle à cette fabrication.